E-liquide : quel taux de nicotine choisir ?

E-liquide

Le terme « e-cigarette » fait référence à un appareil servant à inhaler de la vapeur. La vape issue de l’appareil est particulièrement savoureuse et contient une quantité importante de nicotine. La cigarette électronique requiert l’utilisation de flacons de liquide appelé e-liquide. Cette substance est généralement composée de propylène glycol ou de glycérol, de différents arômes et d’une quantité variable de nicotine. La cigarette électronique devient aujourd’hui un moyen incontournable qui permet de réduire la consommation excessive du tabac, tout en diminuant graduellement le dosage de nicotine.

 

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Composé de trois éléments différents, l’e-cigarette fait de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Si vous utilisez ce dispositif, vous allez voir une batterie qui alimente la résistance, une cartouche constituée d’une cuve contenant du liquide aromatisé et un embout connu sous l’appellation de « drip tip ». Ce type de cigarette électronique vous permet de vapoter, et non de fumer, car en appuyant sur le bouton de mise en marche de l’appareil, l’utilisateur profite de la vapeur produite par l’échauffement du liquide. La résistance autour de la mèche augmente de température, réchauffe l’eliquide, et libère ainsi une vapeur aromatisée. L’utilisateur aspire et absorbe ce mélange d’air. Toutefois, certaines e-cigarettes disposent d’un réglage à voltage varié. Pour obtenir davantage d’informations sur ce type de dispositif de vapotage, il vous est recommandé de visiter un site comme www.taklope.com.

 

Informations essentielles sur les e-liquides.

Un e-liquide est un composant conçu spécialement pour la cigarette électronique, car c’est ce qui permet de produire de la vapeur. Il s’agit d’un mélange aromatisé, composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d’eau, d’alcool, de différentes saveurs alimentaires et de nicotine. L’e-liquide est considéré comme étant le carburant de la cigarette électronique. La vape issue de ce dispositif provient en principe du réchauffement de cette solution liquide. En effet, il existe actuellement une multitude de goûts de liquide cigarette électronique. On trouve plusieurs arômes savoureux, se rapprochant également des saveurs dégagées par la cigarette conventionnelle. Il y a notamment les e-liquides aux saveurs classiques, qui mettent en valeur le goût du tabac, les e-liquides dégageant un arôme fruité ou gourmand, les liquides pour cigarette électronique au goût fraîcheur … Les utilisateurs ont le choix entre ces différentes catégories d’e-liquide.

 

Comment doser le taux de nicotine pour votre e-liquide ?

La définition du niveau de nicotine approprié à un e-liquide va dépendre de l’utilisateur. Sachez que cette étape est essentielle, car elle va conditionner la réussite de votre projet consistant à cesser de fumer. En choisissant minutieusement le taux de nicotine de votre e-liquide, vous pouvez faciliter votre transition vers le vapotage. La consommation d’e liquide présentant un faible teneur en nicotine peut procurer une sensation de manque chez le consommateur. L’ensemble des liquides spécialisés pour cigarette électronique est disponible avec plusieurs niveaux de nicotine. Les plus fréquents sont de 0, 3, 6, 12 et 18 mg/ml, mais le taux peut varier selon les marques. Le choix du taux de nicotine varie en fonction des habitudes personnelles et des besoins de chaque vapoteur. Aussi, il est crucial de tenir en compte du nombre habituel de cigarettes fumées au cours de la journée et de la fréquence de consommation de l’individu. Sachez que dans certains pays, il est interdit de vendre et de commercialiser des liquides pour cigarette électronique contenant plus de 10 ml de nicotine.

 

Avantages et limites du vapotage et de la cigarette électronique.

Vapoter à l’intérieur sans compromettre la santé des autres devient possible, grâce à la création de ce dispositif à vapeur. En fait, il n’est plus question de changer les habitudes de vapotage. Au lieu de fumer, il est préférable de vapoter une cigarette électronique. Ce geste permet de préserver la santé du vapoteur et celle de ses entourages. Aussi, des études en particulier montrent que la fumée issue de la cigarette électronique se dissipe cinq fois plus vite que celle issue des cigarettes traditionnelles. En raison de l’absence du cendrier, qui est utile pour contenir les mégots de cigarettes, l’odeur du tabac froid chez soi, sur les vêtements, sur les cheveux et dans la voiture n’existe pas. Moins volumineux qu’un paquet de cigarettes, l’e-cigarette ne nécessite, ni briquet, ni d’autres types d’appareils servant à l’allumer. D’un point de vue esthétique, l’e-cigarette réduit les risques d’obtenir des dents jaunes et des ongles abimés. Par ailleurs, la cigarette électronique est un dispositif écologique. La plupart des e-cigarettes sont constituées de pièces de rechange, pouvant être remplacées à mesure qu’elles s’affaiblissent ou atteignent leur fin de vie.

 

Après plus d’un an de vapotage, le risque de maladie cardiovasculaire diminue de moitié. Par contre, l’utilisateur risque de manifester une dépendance à la nicotine, ce qui peut être associée à des troubles cardiovasculaires comme l’hypertension, augmentant ainsi les risques de diabète et engendrant certaines difficultés neurodégénératives au niveau de l’organisme. Ce cas se manifeste aussi chez le fœtus, si la consommatrice est une femme enceinte.

Un e-liquide avec un mélange de saveurs : est-ce bon ?
Cigarette électronique : comment régler l’intensité de la vape ?